Le Château de La Clayette

Le Château de La Clayette est situé sur la commune de La Clayette en Brionnais, dans le sud-ouest du département de Saône-et-Loire en région Bourgogne-Franche-Comté.

Environné d’eau, le château occupe une plate-forme de plan rectangulaire irrégulier. Les communs consistent en deux bâtiments parallèles de plan rectangulaire dotés chacun d’une tourelle d’angle en surplomb.

Au centre du bâtiment nord, s’élève une tour carrée, à laquelle est adossée une tourelle d’escalier. Le bâtiment sud est flanqué d’une tour ronde à laquelle s’appuie une tourelle d’escalier circulaire.

Le château proprement dit occupe la partie orientale de l’enceinte. Il est formé d’un corps de logis rectangulaire accoté à une grosse tour carrée. Au sud du corps de logis, le chemin de ronde a été aménagé en galerie. En retour d’équerre, subsistent des bâtiments du xviiie siècle : un autre corps de logis et dans le même alignement, un pavillon.

À l’est, une chaussée qui longe les façades, relie le château à une porte fortifiée, formée d’une tour carrée percée d’une porte charretière.

Avec ses douves reliées à un étang de 30 ha, et son parc, il bénéficie de multiples protections au titre des monuments historiques : classement en 1946 pour la porte d’entrée, les poternes, les façades et toitures ; classement en 1950 pour la chapelle (dédiée à saint Jean l’Évangéliste et à saint Étienne) dont la voûte est recouverte de peintures représentant un concert d’anges musiciens. Les instruments qui y sont représentés sont la harpe, le psaltérion, le luth, l’orgue, la vièle à crochet, le triangle, la flûte à bec et la flute à une main, la cornemuse, la chalemie, les trompettes et les buisines ; inscription en 2002 du reste du château.

Depuis 1722, le château est une propriété privée appartenant à la famille de Noblet d’Anglure.

Le château de La Clayette fut, du XIVe siècle à la Révolution, le centre de l’une des seigneuries les plus importantes de la région.

  • 1307 : Jean de Lespinasse reconnaît tenir en fief du roi de France « le grand étang dit de la claete avec le moulin attenant ». Il édifie donc près de l’étang une maison forte pour résister aux brigands qui dévastaient le royaume ;
  • 1380 : Alors que l’invasion anglaise se fait menaçante avec la guerre de Cent Ans et que la France est parcourue par des bandes armées, le roi Charles V encourage les seigneurs à remettre en état leurs forteresses. Philibert de Lespinasse, successeur de Jean, transforme ainsi la maison forte en un château cantonné de grosses tours rondes ;
  • 1420 : le château échoit à Louis de Chantemerle, dont la famille fait partie de l’entourage des ducs de Bourgogne ;
  • 2 août 1524 : le roi François Ier, en route pour Lyon, passe la nuit au château ;
  • 1632 : le domaine passe à Paul de Damas, veuf d’Alice-Éléonore de Chantemerle ;
  • 1703 : au décès de Jean-Léonard de Damas, les Palatin de Dyo en héritent ;
  • 1722 : après une succession de ventes, le château est acheté au président Larcher par Bernard de Noblet, époux de Jeanne Donguy d’Origny, puis d’Antoinette Martin de Punetis ; sa famille gardera la propriété jusqu’à nos jours ;
  • 1730 : la baronnie de La Clayette est érigée en comté par le roi ;
  • XVIIIe siècle : ajout de bâtiments au donjon et construction d’une orangerie et d’une tour de guet dans le parc ;
  • XIXe siècle : profond remaniement de la partie nord et ajout d’un pont-levis de style néo-gothique ;
  • 3 juin 1951 : un concours hippique national de saut d’obstacles est organisé dans le parc du château. En 2018, ce concours se met en sommeil par manque de bénévoles pour en assurer sa pérennité.

Depuis 2019, il est possible de visiter les extérieurs et les dépendances du château, en visite guidée avec l’Office de Tourisme du Sud Brionnais (parc, cour d’honneur, écuries, orangerie, cuisines médiévales et tour de Paray). Auparavant, le château n’était accessible qu’en de rares occasions, notamment au cours d’un spectacle son et lumière en période estivale, ou durant les journées européennes du patrimoine.

Depuis 2019, le festival Saint Rock se tient en juillet dans le parc du château.

En avril 2021, le département de Saône-et-Loire lance une campagne nationale de promotion touristique à la suite de la création de la marque « Route 71 – Bourgogne du Sud ». Des spots publicitaires sont diffusés sur les chaînes TV nationales et des panneaux grand format sont exposés dans les travées du métro parisien, notamment illustrés par le château de La Clayette.